17 rue Godot De Mauroy

75009 Paris

contact@cofrance.net

2018 by Cofrance ©

Raison sociale de la societe : S.A.R.L Cofrance - Siege Social : 17 rue Godot de Mauroy 75009 Paris - Tel : 01 43 12 37 47- Fax : 01 43 12 37 49

Email : contact@cofrance.net
Numero d'immatriculation au RCS 420 705 188 RCS Paris et Capital Social 30 000,00 Euros

Numero d'immatriculation aupres d'Atout France (79/81 rue de clichy 75009 Paris) : IM075120262 I.A.T.A 20 2 50812 

Le drapeau Taegeukgi

 

Le drapeau de la Corée du Sud comprend un motif central, taegeuk, de couleur rouge et bleu au centre et quatre trigrammes à chaque angle sur un fond blanc.


Le fond blanc symbolise la brillance, la pureté, et l'amour de la paix qui caractérise les différents groupes ethniques de Corée du Sud. Le motif taegeuk symbolise le yin et le yang (idée selon laquelle tous les éléments dans l'univers sont créés et évoluent ensemble dans une interaction entre le yin et le yang). Les quatre trigrammes indiquent les changements et le développement du yin et du yang au moyen de leur combinaison Les quatre trigrammes indiquent les changements et le développement du yin et du yang au moyen de leur combinaison(“  ” représente le yin tandis que “  ” représente le yang) , [geongwae] ( 乾卦 ) - ciel ; [gongwae] (坤卦 ) - terre ; [gamgwae] (坎卦 ) - eau ; et [igwae] (離卦 ) - feu. Les quatre trigrammes qui entourent le taegeuk symbolisent l'unité. 
 

Le drapeau, avec le motif taegeuk que nos ancêtres aimaient utiliser en leur temps, exprime l'idéal de créativité et de prospérité que poursuit la nation coréenne. 

L'hymne national (Aegukga) 

L'hymne national du pays a été composé en 1935 par M. Ahn Eaktai qui a composé une mélodie et mis en musique les paroles rédigées au début des années 1900. Il a été adopté comme hymne national lors de la formation du gouvernement de Corée du Sud au mois d’août 1948. Auparavant, le pays chantait les mêmes paroles sur la mélodie de l’Auld Lang Syne, chanson populaire d’Écosse. 

Fleur nationale (Mugunghwa) 

On pense que le mugunghwa (hibiscus syriacus) est intimement lié aux traits distinctifs de la Corée du Sud à savoir : la sincérité, l'introversion, et la ténacité. Autour de l'an 880, les Chinois avaient désigné la Corée sous le nom de “pays du mugunghwa”. Le terme coréen mugunghwa signifie littéralement “fleur qui ne se fane jamais”. L'hymne national du pays contient ce mot dans ses paroles : “Fleuves et montagnes sont à perte de vue couverts de fleurs de mugunghwa”. L'emblème du gouvernement et celui de l'Assemblée nationale ont la forme d'un mugunghwa. 

Système politique 

Le pays a adopté un système présidentiel où le président est élu au scrutin direct pour un mandat de cinq ans. L'actuelle présidente, Park Geun-hye, a été élue en décembre 2012 pour un mandat qui a commencé le 25 février 2013. Le gouvernement est constitué de trois pouvoirs indépendants, à savoir : le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif qui comprend 300 membres élus pour quatre ans à l'Assemblée nationale, et le pouvoir judiciaire qui comprend seize juges à la Cour suprême nommés par le président, avec l’accord du Parlement, pour un mandat de six ans. Il y a soixante-dix gouvernements régionaux locaux et 227 gouvernements locaux de base. Les chefs des gouvernements locaux et leurs membres sont, chacun élus pour un mandat de quatre ans. 

Séparation 

En 1948, les deux Corées ont formé leurs gouvernements respectifs sous les appellations distinctes de république de Corée (Corée du Sud) et de république populaire démocratique de Corée (Corée du Nord). Les deux Corées ont intégré les Nations unies au même moment en septembre 1991 et sont définies et considérées comme deux pays différents selon le droit international. La constitution de la Corée du Sud cependant considère la Corée du Nord comme une partie de la république de Corée.